Assalam.forumactif.org
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Tronc commun (2012-2013) photo souvenir
Ven 12 Juin - 3:30 par Admin

» Le mois sacré(RAMADAN 2013)
Dim 7 Juil - 4:10 par Admin

» Grande soirée à Madaris Assalam
Sam 6 Juil - 17:32 par Admin

» Des photos encore des photos(Festival des sciences)
Jeu 4 Juil - 4:58 par Admin

» Matinée aux couleurs de l Afrique
Ven 28 Juin - 12:01 par Admin

» Résultat Bac 2013
Jeu 27 Juin - 12:09 par Admin

» FESTIVAL des SCIENCES
Sam 22 Juin - 11:09 par Admin

» Projet "VICTOR HUGO"
Jeu 20 Juin - 12:06 par Admin

» Résultat 1ère année bac
Ven 13 Juil - 8:28 par M.Iliass.B

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier


Le horla de guy de maupassant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le horla de guy de maupassant

Message par la pipelette le Mer 21 Sep - 16:20

Le Horla est une nouvelle fantastique de Guy de Maupassant écrite en 1887. C’est un des premiers récits fantastiques que Guy de Maupassant a écrit. La seconde version du Horla se présente sous la forme d’un journal inachevé qui laisse craindre que son propriétaire n’ait sombré dans la folie. Le Horla marque les prémices de la folie de son auteur, Guy de Maupassant, qui, après avoir fait une tentative de suicide, meurt le 6 juillet 1893.

Ce roman se donne comme un journal intime, le narrateur s'y exprimant à la première personne. Il rapporte ses angoisses et troubles par une sorte de journal : il sent autour de lui la présence d’un être invisible qu’il nomme le « Horla ». Au début lucide, il sombre peu à peu dans la folie en cherchant à se délivrer de cette emprise. Il finira par incendier sa demeure et, dans les dernières lignes de la nouvelle, face à la persistance de cette présence, il entrevoit la mort comme ultime délivrance. L'aspect fantastique du récit vient du doute créé chez les lecteurs quant à la démence du narrateur – ou à la réalité des faits qu'il rapporte : sa cohabitation avec un être surnaturel. Le narrateur raconte sa folie et la terreur qu'il subit. Le Horla, un être surhumain, le terrasse chaque nuit et boit sa vie. Cette folie le conduira à de nombreuses actions, toutes plus insensées les unes que les autres. Il en viendra même à mettre le feu à sa maison et laissera brûler vif ses domestiques. Maupassant souffrait lui-même de troubles : il avait l'impression de se voir à l'extérieur de lui ou qu'il était étranger à la personne qu'il voyait dans le miroir. Le Horla est l'aboutissement d'une série de contes qui font référence à un sentiment de double puis à un être monstrueux ou surnaturel.





_________________
-Avec mes meilleurs voeux

la pipelette

Messages : 20
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Rabat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum